Jean-Joseph Michel a remis à Robert Crosnier le cep, symbole du pouvoir et des prérogatives du grand maître.

Samedi 23 octobre après-midi s’est déroulé à Nazelles-Négron, le chapitre des vendanges 2021, orchestré par la commanderie des grands vins d’Amboise. Après un office religieux en l’église Saint-Symphorien de Négron, les participants ont pris place dans la grange dimère voisine.
C’est à Jean-Joseph Michel, grand maître honoraire, qui est revenu l’honneur de présenter au public Robert Crosnier, le 7e grand maître de la commanderie des grands vins d’Amboise. Un grand maître qui a été choisi à l’unanimité par l’ensemble des dignitaires.


À la commanderie depuis huit ans

Devant une assistance nombreuse, d’élus, de commanderies amies, de membres et futurs membres, Jean-Joseph Michel a remis au nouveau grand maître, sous des applaudissements fournis du public, le cep de vigne, emblème de ses nouvelles fonctions.
« J’étais loin d’imaginer en rentrant à la commanderie, voilà huit ans, que je serai un jour grand maître. Je suis très fier d’arborer cette tenue qui symbolise l’aspect culturel de l’art de la vigne et du vin. Nous nous devons de porter l’image du territoire d’Amboise, la viticulture étant partie intégrante de son patrimoine », se félicite le nouveau grand maître avant d’ajouter un commentaire : « Amboise a tout d’une grande, des millions de visiteurs du globe connaissent Amboise, un illustre personnage devenu universel y a vécu. Amboise est une signature. »
Pour marquer ce chapitre exceptionnel, une dizaine de confréries, gastronomiques pour la plupart, ont fait le déplacement. Après la présentation de celles-ci, la place a été laissée aux intronisations. Au total, trois chevaliers se sont vus nommer officiers et dix-huit chevaliers. Ce sont sur des notes d’optimismes sur la récolte 2021 que s’est clos ce chapitre des vendanges.